En poursuivant votre navigation sur ce site, vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. J'accepte

Thibault d'Echallens

  • Thibault Favre d’Echallens est tombé dans la maroquinerie dès l’enfance en suivant son père représentant en maroquinerie dans les ateliers. C’est ainsi qu’il se familiarise avec la matière et l’art de la fabrication d’objets de luxe. Lors de son stage de 3ème, il découvre les ateliers Daguet et y fera ensuite son apprentissage. En sortant, il sillonnera les routes de France avec les Compagnons. Fin 2008 Monsieur Reijasse, l’ancien dirigeant, l’appel pour lui proposer de reprendre l’entreprise Daguet, mais sous conditions: être jeune, du métier et ne pas délocaliser. Thibaut remplit largement toutes ses conditions, avec la passion en prime, il devient donc chef d’entreprise à 24 ans. Sous son impulsion, l’équipe passe de 6 à 15 salariés avec une gamme qui ne cesse de s’étoffer. Les ateliers Daguet ne proposaient que des ceintures, on y trouve aujourd’hui des sacs à main, de la petite maroquinerie et des bracelets de montre. Toujours animés par une farouche volonté de proposer un produit d’une qualité exemplaire, les artisans de Daguet  proposent aujourd’hui une  gamme parfaitement en phase avec les valeurs de VICTOR. Sur la base des modèles proposés par Thibaut, on peut choisir sa couleur et sa texture de cuir, la couleur de la piqure et un large choix de finitions, pour un produit résolument unique.

  • Thibault Favre

Son savoir-faire unique

Depuis 7 ans les ateliers Daguet sont labélisés Entreprise du Patrimoine Vivant, une belle reconnaissance du savoir-faire rare et précieux de Thibaut et de son équipe d'artisans. En effet, ici c’est bien ce savoir-faire traditionnel qui prime, avec des produits fabriques a la main à plus de 80%. Les gestes sont précis et rigoureux au service d’une fabrication de qualité. Dans les ateliers pas de stock mais uniquement des pièces uniques conçues à la demande. Sur chacune des pièces, le savoir-faire ancestral et les spécificités qui font la réputation de la maroquinerie Daguet sont préservés. Notamment la finition des tranches à la main avec de nombreuses couches de pigment qui assurent un toucher parfaitement lisse. Ou encore l’enchapage qui se fait toujours à la main. Cette technique consiste à incruster la boucle de la ceinture dans la lanière, qui sera ensuite fermée par une couture à la main. Ces soucis du détail font la signature de Daguet et sont le gage d’un produit issu d’un savoir-faire d’excellence. Tous les produits sont fabriqués à partir de cuir pleine fleur. Pour VICTOR ils sont à base de Barenia de chez Degerman en Alsace et également des cuirs de taurillons de chez Carriat à Espelette. Les boucles quant à elles viennent de la maison Poursin, une des plus anciennes maisons de boucles françaises. Le top du top en sommes et encore de belles histoires à partager.

  • Thibault Favre montage ceinture
  • Thibault Favre couture ceinture
  • Thibault Favre montage ceinture
  • Thibault Favre montage ceinture